Les trois piliers du BFR

Le besoin en fonds de roulement représente le montant qu’une entreprise doit financer afin couvrir le besoin résultant des décalages des flux de trésorerie correspondant aux décaissements (dépenses) et aux encaissements (recettes) liés à son activité. C'est un indicateur majeur de la performance opérationnelle.

En théorie, le BFR est influencé par 3 variables : le délai de paiement négocié auprès des fournisseurs, le délai de règlement accordé aux clients et le délai de rotation des stocks. En pratique, ces délais peuvent être dégradés lorsque l'organisation de l'entreprise est floue, les règles métier mal définies, les systèmes d'information mal déployés...

Aussi, il est intéressant de constater que les premiers projets de dématérialisation et d'automatisation des flux se raccrochent à deux de ces trois piliers:

- Les systèmes de dématérialisation des factures fournisseurs permettent, entre autre, de comptabiliser plus rapidement, d'éviter les "factures tiroirs" et d'avoir une vision exacte du cash-out.

- Les systèmes de dématérialisation des factures clients, permettent de réduire le DSO et d'éviter la répudiation.

Bref, la dématérialisation de la fonction comptable / finance a mis en oeuvre des modèles opérationnels permettant aux grandes entreprises de mieux gérer les flux, d'être plus agile et plus réactives. ... La digitalisation des autres fonctions d'entreprise pourrait s'en inspirer.

#finance

Featured Posts